Universités Rurales du Brionnais

Les Foyers Ruraux ont la volonté de s’inscrire dans la démarche des Universités Rurales, basée sur un principe d’Éducation Populaire, par la mise en place de conférences-débats liées à l’espace rural. Ils ont ainsi souhaité créer des espaces de rencontres et d’échanges entre les différents acteurs du territoire.

Catégories des activités

L’objectif est de permettre à chacun de mieux connaître son territoire pour avoir les moyens d’agir ensemble sur son milieu de vie.

« Les Universités Rurales rassemblent des hommes et des femmes concernés par le devenir de leur territoire et engagés dans un projet de société pour le monde rural ». (Charte Université Rurale)

La création de l’Université Rurale en Brionnais a également pour objectif de créer une dynamique à l’échelle du Foyer Rural Grand Secteur Charolais Brionnais. Les Foyers Ruraux se donnent ainsi les moyens de contribuer à la consolidation et au développement de leur territoire.

Organisation pratique : Une soirée de 3h comprenant des témoignages d’acteurs locaux, des avis d’experts et un débat avec le public.

Quels en sont les objectifs ?

  • Informer et former les habitants à comprendre le monde dans lequel ils vivent : la vie réelle, la vie actuelle, tout ce qui touche à la vie citoyenne. Comprendre et mieux connaître son territoire.
  • La création de l’Université Rurale en Brionnais a également pour objectif de créer une dynamique à l’échelle du Foyer Rural Grand Secteur Charolais Brionnais.
    En partant de ce constat collectif, les Foyers Ruraux se donnent depuis 2009 les moyens de contribuer à la consolidation et au développement de leur territoire par le biais de sessions des universités rurales. Quelles réflexions et quelles dynamiques développer pour le Charolais-Brionnais ?
  • Monde rural, monde urbain : des problématiques communes ?
  • Apprendre ensemble, apprendre des autres, être attentifs aux autres, partir avec de nouvelles questions, des moyens et des outils à mettre en place.

Exemples des dernières Universités Rurales :

Université Rurale du 7 mars 2020 à Marcigny, en partenariat avec l’association HELLO Les Femmes, sur le thème du voyage : “Réaliser le voyage de Jeanne Barret pour une femme en milieu rural, est-ce possible aujourd’hui ?”. Cette Université rurale a réuni 40 personnes.

Deux jeunes femmes issues du milieu rural ont témoigné de leur voyage en Afrique et en Asie, des freins, des découvertes qu’elles ont pu faire et notamment de la condition des femmes. Ces voyages, qu’elles ont effectués seules, leur ont permis de rencontrer plus facilement d’autres femmes pour témoigner de leur condition.

Université Rurale du 21 avril 2017 à Saint-Maurice-lès-Châteauneuf, sur le thème de l’emploi, intitulée : “Comment j’ai retrouvé le sens de l’orientation professionnelle ?”. Une Conférence gesticulée par Claire Caron-Scheidbach de Traverses, une activité de formations et de conseils professionnels développés au sein de la coopérative d’activités POLLEN SCOP.

Dans un monde professionnel complexe et mouvant, des habitants de notre territoire rural sont confrontés au choix d’une orientation professionnelle en vue de retrouver un emploi.

Une conférence gesticulée mêle le récit éléments vécus par la conférencière (savoir chaud) et des éléments de théorie (savoir froid). La démarche vise à donner des clés de compréhension de la société et à développer l’esprit critique des spectateurs : “Au lieu de déchanter, venez écouter la petite musique intérieure d’une conseillère qui s’emmêle les pieds dans le système !”.

Université Rurale du 7 octobre 2017 à Saint-Julien-de-Jonzy, sur le thème “Territoire Zéro Chômeur”. L’idée étant d’inverser les logiques courantes des créations d’emploi, ici, on part des compétences des chercheurs d’emploi afin de créer des emplois non-concurrentiels avec les entreprises locales. Le fait étant qu’un chômeur coûte environ 20000 euros par an, avec ce même argent, on peut créer un emploi, une activité. L’objectif est de proposer à toute personne privée d’emploi d’un territoire défini d’avoir un emploi adapté. Ce sont, en général, des emplois à but non lucratif que des entreprises “normales” ne veulent pas faire. Trente territoires ont répondu à l’appel à projet “Territoire Zéro Chômeur”, dont celui de l’intervenante Marie-Laure Brunet originaire de la Nièvre.

Les Universités Rurales, rétrospectivement depuis 2009 :

Université Rurale du 22 avril 2016 à Ligny-en-Brionnais sur le thème des nouveaux regroupements territoriaux. Nous avons proposé la “conférence gesticulée” de Nicolas Devray, “Un Maire de famille”, qui raconte son histoire et celle de la France : comment les communes se sont-elles créées, comment est-il devenu maire d’une petite commune du Jura… Il a témoigné de son expérience et fait part de ses doutes sur la réforme territoriale en cours : “Est-ce grave si 90% des communes disparaissent ? La fusion des régions et la création des “eurométropoles” sont-elles de bonnes idées ? A-t-on les moyens, l’envie et le temps de faire vivre la démocratie ?”.

Université Rurale du 13 novembre 2015 à Saint-Bonnet-de-Cray sur le thème des jeunes, de la société et de l’engagement. Patrick Chignol, formateur en travail social et Docteur en Sciences de l’Éducation, est intervenu : “L’engagement des jeunes dans des actions au service des autres et de la société dans laquelle nous évoluons constitue bien une réalité qui génère une importante richesse pour eux comme pour la collectivité. Mais la question cruciale demeure de savoir si nous, adultes lambda comme décideurs, offrons véritablement cette opportunité salutaire à l’ensemble d’entre eux, y compris aux plus touchés par les problématiques socio-économiques de ce début de siècle”. Lors de la soirée, des notions de pouvoir agir, de responsabilité des jeunes et adultes, ont émergé des discussions. La difficulté des jeunes à entrer dans la vie professionnelle, et les diverses possibilités offertes à ces derniers, notamment à travers le service civique, sont ressorties.

Université Rurale du 5 décembre 2014 à Semur-en-Brionnais sur le thème de la réforme territoriale, avec Georges Gontcharoff, un des principaux observateurs des débats citoyens et parlementaires autour de la réforme. Invité en 2011, les discours autour de la réforme territoriale ont beaucoup changé depuis 3 ans. Qu’en est-il de l’évolution de cette réforme, sa logique ? Comprendre et identifier les enjeux, pour la démocratie, pour les territoires ruraux et leurs collectivités, pour les associations, pour les citoyens. Avec la participation des Présidents des quatre Communautés de Communes de Chauffailles, La Clayette, Marcigny et Semur-en-Brionnais.

Université Rurale du 16 mai 2014 à Baugy sur le thème de la culture, avec Jean-Michel Lucas, Docteur en Sciences Économiques et Maître de Conférences à l’Université Rennes 2. Pour lui, il ne s’agit pas de rendre accessible la culture, mais de prendre conscience que toute personne est porteuse de culture. La culture ne peut pas être conçue comme un secteur d’activité ou comme un ensemble de pratiques artistiques, mais comme un cadre de réflexion concernant les droits de l’homme, la gouvernance, la durabilité et le territoire, l’inclusion sociale et l’économie.

Université Rurale du 8 novembre 2013 à Fleury-la-Montagne sur le thème de la pauvreté : “Pauvreté cachées : passer de la honte à la dignité”, avec comme intervenante Geneviève Defraigne-Tardieu, Docteur en Sciences de l’Éducation, enseignante de formation et volontaire à l’Université Populaire d’ATD (Aide à Toute Détresse) Quart Monde en Ile-de-France. En libérant la parole à travers le vécu de la pauvreté et en abordant les droits de la vie quotidienne, l’Université Populaire d’ATD Quart Monde a permis aux personnes d’accéder aux savoirs pour pouvoir s’émanciper. A partir de témoignages locaux et de démarches autour de la pauvreté en milieu rural, la soirée débat a traité du rapport entre pouvoir, savoir et émancipation.

Université Rurale du 22 avril 2013 à Saint-Christophe-en-Brionnais sur le thème de la solidarité : “Initiatives solidaires : quelles solidarités construire ?”, avec comme intervenant Patrick Viveret, économiste, philosophe, magistrat honoraire à la Cour des Comptes, qui a rédigé un rapport sur les indicateurs de richesse. Il est à l’origine de la monnaie complémentaire SOL. Avec Edgar Morin et Stéphane Hessel, il fonde en 2012 le collectif citoyen « Roosevelt 2012 », qui propose une analyse originale des causes de la crise du système et des réformes économiques, sociales et écologiques. Des témoignages d’acteurs locaux de l’économie sociale et solidaire ont alimenté le débat participatif.

Université Rurale du 23 novembre 2012 à Saint-Maurice-lès-Châteauneuf sur le thème de la santé : “Désertification médicale : rumeur ou réalité ?”. Au cœur de l’actualité, c’est la santé en milieu rural qui a été traitée. Après plusieurs faits divers, ce thème s’est imposé dans les médias : comment rendre un territoire attractif si des soins médicaux corrects ne sont pas assurés ? Comment éviter les inégalités dans l’accès aux soins ? Pour y apporter des réponses, plusieurs acteurs ont donné leur point de vue. Josiane Corneloup, conseillère municipale de Saint-Bonnet-de-Joux, a présenté la maison médicale de sa commune et les leviers de réussite de cette initiative. Jeanne Giraud, Vice-Présidente « référente santé » de UFC – Que Choisir de Saône-et-Loire, a montré une cartographie du Brionnais qui révèle certains territoires comme des déserts médicaux autour de la gynécologie, l’ophtalmologie, la pédiatrie, et l’accès aux généralistes. Enfin, Lisa Otton, Présidente de l’Association de la Médecine Générale du Roannais, nous a apporté quelques clés pour faciliter la venue de médecins en milieu rural. En conclusion de la soirée, les intervenants et participants ont été remerciés pour être intervenus avec enthousiasme et compétence. Les notions clés ont eu des réponses aux questions : la notion du réseau qui implique l’humain – la mutualisation des compétences -, l’implication des élus, médecins et citoyens. Au final, cette soirée aura permis à chacun de progresser sur le sujet donné à travers une rencontre citoyenne.

Université Rurale du 2 mars 2012 à Marcigny sur le thème du milieu rural : “Oser le milieu rural : initiatives, choix de vie, témoignages”. Ils ont choisi de vivre et de travailler en milieu rural : ouverture d’une boulangerie bio (pain au levain fait à la main et cuit au four à bois), installation en agriculture biologique et chambre d’hôtes, circuits touristiques avec des ânes, création d’un centre d’art. Sont intervenus Charlotte Moon (boulangerie “Les trois petits pains” à Sain-Julien-de-Jonzy), David Huyghe (ferme des Bruyères à Vitry-en-Charolais), Céline Crola (“Bougres d’ânes” à Melay), et Georges Silva et Franz Spath du Centre d’Art Contemporain Franck Popper. La soirée a été animée par Bernard Ginisty, philosophe de formation. Il a étudié plus particulièrement la pensée de Gaston Berger et la prospective. Il a exercé durant de nombreuses années des responsabilités nationales dans la formation des travailleurs sociaux.

Université Rurale d’octobre 2011 à Melay sur le thème du milieu rural : “Où habiter demain en milieu rural ?”. Denis Lepicier, ingénieur d’étude à AGROSUP, a présenté les quatre scénarios d’évolution du milieu rural, identifiés dans l’étude prospective de l’INRA (Institut National de Recherche Agronomique), sur “Les nouvelles ruralités à l’horizon 2030”. Thomas Héritier, architecte conseil au CAUE de Saône-et-Loire, a abordé la question de l’habitat en milieu rural, notamment dans le Brionnais, à travers son regard d’architecte, de paysagiste et d’urbaniste. Pierre Tétard, ancien directeur de l’Association des Maires de Saône-et-Loire, a apporté son expertise sur des questionnements d’ordre législatif.

Université Rurale de janvier 2011 à Iguerande sur le thème de la réforme des collectivités territoriales, avec l’intervention de Georges Gontcharoff, afin de comprendre le projet de cette réforme, sa logique et d’identifier les enjeux, pour la démocratie, pour les territoires et leurs collectivités, pour les associations, pour les citoyens.

Université Rurale d’avril 2010 à Saint-Julien-de-Jonzy sur le thème de l’agriculture : “La place des agriculteurs dans l’espace rural”. Mieux connaître l’agriculture d’aujourd’hui en Charolais-Brionnais et ses tendances pour demain : réflexions et questionnements à partir des pratiques d’acteurs locaux. Les thèmes suivants ont été abordés : la production de viande traditionnelle ou biologique, la transformation et vente, la production fromagère, la production de vin, le processus des primes, l’agriculture de proximité, le foncier, la transmission des exploitations, la traçabilité, la filière bio, l’enseignement agricole, l’agriculteur : acteur et moteur de son territoire.

Université Rurale de novembre 2009 à Semur-en-Brionnais sur le thème de l’espace rural : “La place des chemins dans l’espace rural”. Le Brionnais, terre de culture et d’histoire, offre, à travers ses pâtures, un grand nombre de sentiers. Nous sommes nombreux à les utiliser, à pied, en véhicule… Mais quelle place ont-ils dans notre espace rural ? Quels intérêts pour notre territoire ? Comment cet espace est-il géré, partagé ? Pour nous aider à mieux connaître et comprendre notre territoire, les Foyers Ruraux du Charolais Brionnais ont proposé une soirée d’échanges autour de cette thématique. Ainsi, différents intervenants ont fait part de leurs connaissances et expériences à ce sujet.